MSGBC Oil, Gas & Power 2021 organise le premier sommet des CPN d’Afrique de l’Ouest

Connect with us:

Verner Ayukegba, Senior Vice President, African Energy Chamber; Joseph Medou, directeur E&P, Petrosen; Cany Jobe, directeur de l’exploration, Gambia National Petroleum Company (GNPC); Mamadou Fall Kane, Secrétaire permanent adjoint, COS-Petrogaz, Sénégal; Abdel Malick Maouloud, Conseiller du Directeur général, SMHPM, Mauritanie; et Beydi Diakite, Responsable de la Banque Nationale de Données Pétrolières/Office National de la Recherche Pétrolière (ONRP), Mali.

Trouvez la version anglaise ici

Energy Capital & Power a fièrement organisé le tout premier sommet des compagnies pétrolières nationales ( CPN ) d’Afrique de l’Ouest lors de la première journée de la conférence-exposition MSGBC Oil, Gas & Power 2021. Sous le thème “créer une opportunité énergétique par la prévoyance, la vision, l’inspiration et l’innovation”, le sommet a fourni une plate-forme appropriée pour une discussion stratégique sur la façon dont les CPN peuvent accélérer le succès énergétique du MSGBC.

Les orateurs lors de ce sommet comprenaient Joseph Medou, directeur E&P, Petrosen; Cany Jobe, directeur de l’exploration, Gambia National Petroleum Company (GNPC); Abdel Malick Maouloud, Conseiller du Directeur général, SMHPM, Mauritanie; Beydi Diakite, Responsable de la Banque Nationale de Données Pétrolières/Office National de la Recherche Pétrolière (ONRP), Mali ; et Mamadou Fall Kane, Secrétaire permanent adjoint, COS-Petrogaz, Sénégal.

Le débat sur la CNO a commencé en abordant avec force les questions de justice énergétique :

“Alors que le monde continue de parler de réduire l’exploration, il est clair pour nous tous ici que l’Afrique a besoin de plus d’exploration. Nous sommes très heureux d’assister à l’exploration en Gambie avec de nouveaux résultats intéressants, espérons-le, dans les prochaines semaines,” a déclaré Cany Jobe, directrice de l’exploration chez GNPC, Gambie.

Ensemble, les conférenciers ont exploré les perspectives actuelles des principaux CNO d’Afrique de l’Ouest et comment ces entreprises renforcent les transactions transfrontalières et la collaboration vers une croissance énergétique durable.

“Aujourd’hui, résoudre la question d’un marché intérieur intégré en Afrique est absolument fondamental. Sans cela, nous continuerons à être totalement dépendants des flux du marché mondial et ne serons pas en mesure de fournir à nos pays les ressources pour se développer économiquement et offrir des opportunités à notre jeunesse,” a déclaré Mamadou Fall Kane, secrétaire permanent adjoint du COS. -Petrogaz, Sénégal.

Plus précisément, Cany Jobe a souligné qu’avec des projets importants actuellement en cours, les CNO de la région ont un rôle essentiel à jouer dans l’avancement de l’acquisition d’actifs, soulignant en particulier le prochain appel d’offres de la Gambie comme une opportunité pour les CNO régionaux de participer à l’acquisition d’actifs.

“La Gambie aura une appel d’offre qui sera lancé le mois prochain. Celui-ci se concentre sur le bloc A1, qui était géré par BP. BP a quitté l’actif en raison de sa restructuration pour se recentrer sur le développement d’actifs plutôt que sur l’exploration dans de nouvelles marchés, mais cela ne réduit en rien l’attractivité de la géologie du bloc et nous sommes ravis de lancer l’appel d’offres pour les investisseurs intéressés, notamment les CNO de la région, que nous aimerions voir participer à l’appel d’offres.”

Avec la pandémie de COVID-19 resserrant les conditions de capital dans le monde, le panel a plaidé en faveur du rôle des CNO dans la mobilisation de capitaux, en particulier en ce qui concerne les projets d’hydrocarbures, mais les acteurs compétents continueront à être en mesure d’obtenir des capitaux pour des projets promettants :

“La question du financement ne se limite certainement pas au secteur pétrolier et gazier. C’est structurel pour l’ensemble de notre industrie, cependant, au sein de l’industrie pétrolière et gazière, le financement n’est pas vraiment un problème, de que les entreprises ont la capacité de respecter leurs contrats. Je n’ai jamais vu une entreprise sénégalaise qui a décroché un contrat et qui s’est retrouvée sans accès au crédit. Je n’en ai jamais entendu parler,” a déclaré Mamadou Fall Kane, secrétaire permanent adjoint, COS-Petrogaz, Sénégal.

Pendant ce temps, le rôle des NOC s’étend des hydrocarbures aux énergies renouvelables. Notamment, alors que les pays progressent vers une transition énergétique, les acteurs du MSGBC cherchent à capitaliser sur les abondantes ressources renouvelables présentes dans la région. Au cours du panel, les intervenants ont exploré comment les CNO africaines peuvent se réformer pour s’assurer qu’elles jouent un rôle clé dans la conduite de la transition énergétique de l’Afrique.

“Nous venons de faire une découverte majeure d’hydrogène naturel au Mali, on peut même dire que le Mali est à la pointe du développement de l’hydrogène naturel dans le monde et non seulement nous l’utilisons déjà pour alimenter certaines de nos villes, d’ici à 7 ou 10 ans nous pourrions voir une industrie de hydrogène naturel véritablement développée,” a déclaré Beydi Diakite, Responsable de la Banque Nationale de Données Pétrolières/Office National de la Recherche Pétrolière du Mali (ONRP).

L’avenir énergétique du bassin du MSGBC repose sur des partenariats efficaces entre le secteur privé et le secteur public. En conséquence, les CNO doivent travailler en collaboration avec les bons acteurs du secteur privé pour piloter les développements énergétiques, en travaillant dans l’unité plutôt que dans la compétition, quels que soient les défis à venir.

“Nous ne dormons pas. Nous poursuivons nos efforts d’exploration avec nos partenaires. Avec Woodside à Sangomar, nous continuons d’explorer de nouvelles ressources et, malgré le COVID-19, nous avons réussi à poursuivre les travaux sismiques avec Total cette année. Nous continuons donc à travailler pour trouver plus de pétrole et plus de gaz,” a conclu Joseph Medou, directeur E&P de Petrosen.

Other Reads

Other Reads

Energy Capital & Power

Energy Capital & Power

Energy Capital & Power is the African continent’s leading investment platform for the energy sector. Through a series of events, online content and investment reports, we unite the entire energy value chain – from oil and gas exploration to renewable power – and facilitate global and intra-African investment and collaboration.

More from the Author

Sign up for latest news and event info

Copyright © 2022 Energy Capital & Power. Privacy Policy · Terms of Use